LA COMMUNAUTE DE COMMUNES

Développement Durable

 

Développement Durable
Tél: 04 82 11 00 08| courriel: economie@pays-beaumedrobie.com

Comme de nombreuses collectivités, les Communautés de Communes Beaume Drobie et Pays des Vans en Cévennes sont régulièrement démarchées par des développeurs de projets éolien ou photovoltaique.

Fin 2014, les élus des deux communautés se sont réunis pour échanger sur ces sollicitations. Suite à cette réunion, ils ont décidé d’ouvrir la réflexion sur la problématique des besoins de consommation et production d’énergie des deux territoires. Pour ce faire, l’association Polénergie et le Parc Naturel des Monts d’Ardèche ont été sollicités pour les accompagner dans leur démarche.

Dans un premier temps, Polénergie a réalisé un bilan énergétique du territoire*  commun Beaume Drobie – Pays des Vans en Cévennes. Ce bilan nous a permis de tirer un certain nombre de constats importants sur la consommation et la production actuelles du territoire.

Aujourd’hui, le territoire consomme l’équivalent de 27 000 tep. Ramené au nombre d’habitants, cette consommation peut paraître assez faible. Elle est de 1584 tep pour 1000 habitants sur les deux territoires, contre  1746 tep pour la région Rhône-Alpes. L’absence des secteurs tertiaire et industriel habituellement très consommateurs explique en partie ces résultats.

Un habitat ancien très énergivore

L’habitat représente la moitié des consommations énergétiques. Le chauffage dans des logements mal isolés est en grande partie responsable. Pour réduire les consommations, Il est urgent de rénover les logements du territoire !!!

repart conso

 

 

Les déplacements sont le deuxième poste de consommation avec plus du tiers de la consommation globale. Cela n’a rien de surprenant dans un territoire très rural.

Un territoire fortement dépendant du pétrole et de ces dérivés

Dans sa consommation globale d’énergie, le territoire est très dépendant des produits pétroliers. Ils couvrent plus de la moitié des consommations. C’est l’équivalent de 3 camions citerne de produits pétroliers qui alimentent le territoire chaque jour…Le territoire est très vulnérable à la fluctuation du prix de l’essence, fioul….

energie consommée

 

Une production d’énergie renouvelable locale limitée

Deux centrales hydroélectriques d’une puissance de 52 MW (l’équivalent de la consommation d’électricité de 83 000 foyers) se trouvent à l’aval du Chassezac. Leur production représente de manière brute 70 % de la quantité d’énergie consommée sur le territoire. Toutefois, selon la méthodologie « ad hoc » TEPOS**, cette production est rapportée à l’échelle de la population nationale pour deux raisons :

  • Les grands et moyens barrages sont directement sur le réseau Très Haute Tension ou Haute Tension de RTE et sont conçus pour alimenter l’ensemble du territoire national,
  • La nature du propriétaire, qui est souvent le financeur de l’ouvrage : il s’agit ici d’ouvrages anciens, propriétés d’EDF. Ceux-ci ont été financés par tous les contribuables français. Il est incohérent d’imputer leur production aux habitants qui n’en sont pas les seuls propriétaires.

Avec cette méthode le territoire produit 5 000 tep d’énergie renouvelable soit  19% du total de l’énergie consommée (27 000 tep).

Le bois bûche est de loin l’énergie renouvelable la plus présente.

prod enr barrage

Le territoire est peu avancé sur le développement des énergies renouvelables. Les énergies telles que le photovoltaïque, le solaire thermique, l’éolien ou le bois automatique sont loin d’avoir développé leur potentiel.

prod sans barrage

Réussir la transition énergétique

La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte (TEPCV ***) donne  le cadre de la transition énergétique. Il s’agit, à l’horizon 2030, de réduire de 30% nos consommations d’énergie et de couvrir 30% de nos besoins par les énergies renouvelables. Un territoire à énergie positive se fixe quant à lui comme objectif, à l’horizon 2050, de réduire de 50% sa consommation et de couvrir l’intégralité de ses besoins par les énergies renouvelables.

Pour réussir cette transition le territoire Beaume-Drobie Pays des Vans devra porter ses efforts d’économie essentiellement sur l’habitat et également les transports. Il devra par ailleurs développer sa production d’énergie renouvelable avec un fort potentiel dans le bois, le solaire thermique, le photovoltaïque, l’éolien,…

 

* Ce bilan a été réalisé grâce à des données statistiques disponibles auprès de lINSEE (L’Institut national de la statistique et des études économiques) et lOREGES (Observatoire Régional des gaz à effet de serre)
** TEPOS : territoire à énergie positive est un territoire qui s’engage dans une démarche permettant d’atteindre l’équilibre entre la consommation et la production d’énergie à l’échelle locale en réduisant les besoins d’énergie au maximum
*** Loi TEPCV promulguée au Journal Officiel le 18 août 2015. La loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte ainsi que les plans d’action qui l’accompagnent vont permettre à la France de contribuer plus efficacement à la lutte contre le dérèglement climatique et de renforcer son indépendance énergétique en équilibrant mieux ses différentes sources d’approvisionnement.



CDC Pays Beaume Drobie



BEAUMONT | CHANDOLAS | DOMPNAC | FAUGÈRES | JOYEUSE | LABLACHÈRE | LABOULE | LOUBARESSE | PAYZAC | PLANZOLLES | RIBES | ROCLES | ROSIÈRES | SABLIÈRES | St ANDRE LACHAMP | ST GENEST DE BEAUZON | ST MELANY | VALGORGE | VERNON

CdC PAYS BEAUME DROBIE 134 Montée de Chastelanne - 07260 Joyeuse Tel : 04 75 89 80 80 Fax : 04 75 89 80 98 www.pays-beaumedrobie.fr

courriel : cdc@pays-beaumedrobie.fr