📅 Vendredi 9 décembre 2022 – 20h

📍Joyeuse – salle de la Grand Font

par Sylvain Delouvée

Depuis au moins 5 ans les travaux sur les croyances conspirationnistes et l’adhésion à celles-ci se multiplient en sciences humaines et sociales, parallèlement à la diffusion de propos relevant de la sphère conspirationniste, des fake news ou des rumeurs. Internet et les réseaux sociaux numériques semblent jouer un rôle révélateur et accélérer la propagation de ce qui est parfois présenté comme des vérités alternatives.
Le conférencier propose de synthétiser les travaux les plus récents, parfois éparses ou en apparence contradictoires, sur l’irrationalité supposée de certains individus et groupes d’individus.

Le conférencier :
Maître de conférences en psychologie sociale à l’université Rennes 2. Responsable du Laboratoire de Psychologie (LPC3) « Construction sociale des connaissances », Université Rennes 2 – Université de Bretagne Occidentale – Université de Bretagne Sud.
Ses recherches portent sur les croyances collectives et la pensée sociale (représentations sociales, rumeurs, mémoire collective, superstition, mentalité conspirationniste, etc.). Il a soutenu une habilitation à diriger les recherches intitulée Croyances, rumeurs et représentations : bilan et perspectives de recherche dans le champ de la pensée sociale et une thèse de doctorat intitulée Psychologie sociale, Conduites sociales et cognitions polarisées. Étude expérimentale de la composante affective des représentations sociales. Ses recherches se concentrent sur l’étude de l’interaction entre les facteurs sociaux et psychologiques qui influencent la pensée, les croyances et les comportements lorsque les individus ou les groupes rencontrent des situations perçues comme incertaines, risquées ou extrêmes.