ANNULÉ En raison de la grève des cheminots à compter du 2 décembre, les trains depuis Paris sont supprimés ce qui ne permet pas à François Euvé de se rendre à Joyeuse.En conséquence, nous n’avons d’autre possibilité que d’annuler la conférence du vendredi 2 décembre qui sera reprogrammée à une date ultérieure, sans doute en février.En vous priant de nous excuser pour ce contretemps de dernière minute bien indépendant de notre volonté.

📅 Vendredi 2 décembre 2022 – 20h
📍Joyeuse – salle de la Grand Font

par François Euvé

La vision scientifique moderne du monde laisse peu de place à l’intervention d’un Dieu Créateur. Cela est vrai à l’échelle du cosmos (Galilée), mais aussi dans le monde vivant (Darwin). De nouvelles théories en physique fondamentale tendent à critiquer la vision purement mécaniste qui régnait dans la science classique, voire à « réenchanter » le monde, ce qui recoupe les aspirations de plusieurs courants écologistes. En fin de compte, c’est une certaine conception de l’homme et de Dieu qui est engagée. Sans prétendre proposer un panorama complet, François Euvé essaiera de dégager quelques points de repère dans ce paysage complexe et mouvant.

Le conférencier :
Professeur de théologie au Centre Sèvre à Paris, agrégé de Physique, rédacteur en chef de la revue Études.
Après des études de physique à l’École Normale Supérieure de Cachan et l’obtention de l’agrégation de physique (1976), François Euvé est entré dans la Compagnie de Jésus (jésuites) en 1983. Après trois ans d’enseignement à Moscou (1992-1995), il commença à enseigner la théologie systématique au Centre Sèvres (Facultés jésuites de Paris), avec une thèse soutenue en 2000 sur la théologie de la création. Dans le cadre de cet établissement, il a contribué à lancer une « chaire Teilhard de Chardin » afin de poursuivre la réflexion du plus célèbre jésuite du 20e siècle. Depuis 2013, il est rédacteur en chef de la revue Études.