📅 Vendredi 25 novembre 2022 – 20h
📍 Joyeuse – salle de la Grand Font
par Sylvie Nony, historienne des sciences et physicienne

Les conférences d’automne en pays Beaume-Drobie portent cette année sur les relations entre sciences et société. La première conférence aura lieu vendredi 25 novembre à 20 h à la salle de la Grand Font à Joyeuse. Au programme, Sylvie Nony, historienne des sciences et physicienne, membre du laboratoire CNRS « Sphères », à Paris. Elle évoquera le « mythe de la terre plate », afin d’illustrer la naissance d’une idée fausse et sa très large diffusion dans la société, pour peu que cette idée fausse rencontre une oreille politiquement et idéologiquement attentive, mais peu rigoureuse scientifiquement.On entend souvent qu’au Moyen Âge, les gens croyaient que la Terre était plate. C’est faux. Depuis l’Antiquité, la rotondité de la Terre a été établie et l’homme médiéval ne concevaient pas une Terre plate.

D’où vient donc ce mythe de la croyance persistante en la Terre plate ? Sylvie Nony démontrera simplement et clairement que depuis l’Antiquité, Moyen Âge compris, l’homme sait que la Terre est ronde, puis elle reviendra sur la genèse de ce mythe. En passant par les figures de Galilée et de Copernic, elle en arrive aux Lumières et à Voltaire, propagateur zélé de ce mythe qui prend essentiellement sa source aux XVIIIe et XIXe siècles. Elle en démontrera pour finir les mécanismes et expliquera comment il s’ancre dans des présupposés idéologiques destinés à servir un discours progressiste, qui en vient à tourner le dos à la connaissance scientifique…Un propos que la conférencière a développé en compagnie de Violaine Giacomotto-Charra dans leur dernier ouvrage « Le Terre plate, généalogie d’une idée fausse » paru aux éditions des Belles Lettres en 2021. Elle dédicacera son ouvrage à la fin de la conférence.